Françoise

Passagère de l’Accueil de Jour « La Main Tendue »


Je suis très reconnaissante aux associations

« J’ai travaillé pendant dix ans dans un foyer de Jeunes Travailleurs comme aide-cuisinière, nous livre Françoise, j’avais un petit salaire, mais enfin j’arrivais à vivre. Quand ce foyer a cessé son activité, je me suis retrouvée sans emploi et très démunie.

Actuellement, je suis au RSA et n’ai qu’une heure de travail hebdomadaire de nettoyage dans une société de téléphonie.

J’ai donc commencé à fréquenter « L’Accueil La Main Tendue » voici dix ans, et j’y viens toujours régulièrement, pour boire un café, pour discuter, pour demander une aide pour mes papiers, pour faire des jeux de société, voir du monde… »

Aidée par une assistante sociale, Françoise ne désespère pas de retrouver un travail en restauration collective, comme aide-cuisinière, voire comme plongeuse.

« Malgré toutes mes difficultés, ajoute Françoise, je suis très reconnaissante aux associations. Elles nous aident beaucoup. Ici par exemple, à La Main Tendue j’apprécie beaucoup l’aide médicale qu’on peut recevoir. Des médecins de l’hôpital viennent parfois… C’est bien pour nous. »